Tristan-Corbière. Les lycéens performent à la Manu